Vous êtes ici : Accueil > Éditions précédentes > Concours 2015 > Troisième énigme : Fondateur d’une école - Solution
Publié : 21 avril 2015

Troisième énigme : Fondateur d’une école - Solution

1 - Je suis Théodore Rousseau.

2 - L’ami qui m’a conseillé de venir travailler dans le Berry est le peintre Jules Dupré.

3 - Le hameau du Fay est situé sur la commune de Parnac (canton de Saint-Benoît-du-Sault, Indre).

4 - Le tableau présenté ci-dessus, peint en 1842, s’intitule La mare.

5 - Le nom de l’acheteur de ce tableau en 1842 est Auguste Casimir-Périer (1811-1876), diplomate et homme politique français, ministre de l’Intérieur (1871-1872) ; il est le fils de Casimir Périer (1777-1832), président du conseil en 1831-1832 à l’époque de Louis-Philippe Ier.

6 - Le village dans lequel je me suis établi à la lisière de la forêt de Fontainebleau a donné son nom à « l’école de Barbizon ». Il s’agit en fait d’une « école de peinture » rassemblant ici des peintres paysagistes désireux de travailler d’après nature et dont le centre géographique et intellectuel était situé dans le village de Barbizon (Seine-et-Marne) ; des peintres aux styles différents s’y rendirent en grand nombre entre 1825 et 1875 ; mais jamais aucun « maître » n’y a enseigné... L’expression « école de Barbizon » n’apparaît qu’en 1890 (David Croal Thomson, The Barbizon School of painters, Londres, 1890).

7 - Je suis mort le 22 décembre 1867 à Barbizon.