Vous êtes ici : Accueil > Éditions précédentes > Concours 2010 > Première énigme - Solution
Publié : 8 mars 2010

Première énigme - Solution

Première énigme - Un vaste projet...

Almanach ? Calendrier ? Éphéméride ? Planning ? Promesses ?... Un nom (un peu) énigmatique qui remonte à 1992 ! Pourtant, l’État, les régions, les départements, les communautés d’agglomération et les communes essaient d’en mettre en place. Même les établissements scolaires sont concernés : pour cela, les acteurs doivent dresser un état des lieux, identifier les grands enjeux de développement durable à court et à moyen terme, définir et adopter un plan d’action, mobiliser des partenaires pour le mettre en oeuvre, organiser le suivi des actions, le tout dans un processus permanent d’information, de concertation et d’évaluation.
- Quel est le nom de cette opération ? En quoi consiste-t-elle ? Préciser en particulier en quoi elle consiste pour les établissements scolaires.
- En France, quel organisme est chargé de la mise en place de cette opération, y compris pour les établissements scolaires, depuis 1994 ?
- Dans l’Indre, quelle communauté d’agglomération a mis en place un tel projet ? Autour de quels axes ?

Réponses

- Indice sonore : un groupe chante « Si tu vas à Rio... ».
- Il s’agit de l’Agenda 21 (ou Action 21), plan d’action pour le XXIe siècle adopté lors du sommet de la Terre à Rio en 1992. Ce plan d’action décrit les secteurs où le développement durable doit s’appliquer dans le cadre des collectivités territoriales et formule des recommandations dans des domaines aussi variés que la pauvreté, la santé, le logement, la pollution de l’air, la gestion des mers, des forêts et des montagnes, la désertification, la gestion des ressources en eau et de l’assainissement, la gestion de l’agriculture, la gestion des déchets.
- L’Agenda 21 scolaire conduit les établissements scolaires et tous leurs acteurs, en particulier les jeunes, à apporter des réponses concrètes aux enjeux locaux et planétaires du développement durable. Ces réponses seront élaborées, étapes par étapes, dans un esprit de découverte, d’apprentissage et de construction collective afin d’engager les jeunes et tous les acteurs de l’établissement dans une démarche de progrès environnemental et social.
- En France, le Comité 21 ou Comité français pour l’environnement et le développement durable, est une association à but non lucratif née en 1994 pour faire vivre en France l’Agenda 21.
- Dans l’Indre, la communauté d’agglomération castelroussine – qui compte 11 communes (Ardentes, Arthon, Châteauroux, Déols, Diors, Etrechet, Mâron, Montierchaume, Le Poinçonnet, Saint-Maur et Sassierges-Saint-Germain et environ 77 200 habitants - a adopté en 2009 un Agenda 21 dont les quatre axes sont :
- développer l’attractivité du territoire pour une économie durable,
- renforcer la solidarité et la satisfaction des besoins des populations,
- préserver les ressources naturelles et le cadre de vie,
- diffuser la culture du développement durable et renforcer la gouvernance.

Sites à visiter sur la toile

- Site du Comité 21 ou Comité français pour l’environnement et le développement durable

- Site de la communauté d’agglomération castelroussine