Vous êtes ici : Accueil > Éditions précédentes > Concours 2010 > Troisième énigme - Solution
Publié : 8 mars 2010

Troisième énigme - Solution

Troisième énigme – Une pratique...

Bermes, talus, fossés... Il y en a des milliers de kilomètres dans le département de l’Indre ! Eux aussi sont concernés par le développement durable car ils abritent de nombreuses espèces végétales, animales et fongiques... Dans beaucoup de pays (Allemagne, Pays-Bas), on en prend soin depuis longtemps ; dans l’Indre, on a mis en place en avril 2008 une opération destinée à les protéger.

- Comment appelle-t-on cette opération ?
- En quoi consiste-t-elle ?
- À quoi sert-elle ?
- Quelles précautions de sécurité doit-on prendre ?

Réponses

- Indice visuel : dessin figurant sur un panneau de signalisation pour le fauchage tardif de la ville de Nivelles en Belgique.
- Il s’agit du fauchage tardif ou gestion différenciée des bords de route.
- Concrètement, le fauchage tardif consiste à laisser pousser la végétation sur les bas-côtés des routes pendant les périodes printanières et estivales afin de favoriser le développement de la faune et de la flore abritées dans ces hautes herbes. Outre ses fonctions pratiques de zone d’arrêt, de recueil et de circulation des eaux, les bas-côtés sont aussi des espaces vivants où se côtoient de nombreuses espèces animales et végétales. Cette gestion différenciée des bords de route permet de préserver la biodiversité de ces espaces de nature ordinaire, composés de bermes, talus et fossés. En effet, les bords de route ont des rôles insoupçonnés :
- ils procurent un vaste espace de refuge (biotope) aux espèces végétales, animales et fongiques ;
- ils fournissent une source de nourriture à la faune ;
- ils constituent des corridors biologiques qui participent au fonctionnement du réseau écologique ;
- ils représentent un réservoir génétique intéressant à l’heure où de nombreuses espèces sont menacées ou se raréfient.
- Il convient de prendre garde à la visibilité pour les véhicules. Ainsi, dans l’Indre, un fauchage sur une bande de 1,20 m est maintenu sur les routes départementales, ainsi que le fauchage aux abords des carrefours et des virages.

Sites à visiter sur la toile

- Article sur le fauchage tardif dans l’Indre

- Site du Conseil général de l’Indre (brochure au format .pdf, aller p. 28)