Vous êtes ici : Accueil > Éditions précédentes > Concours 2010 > Quatrième énigme - Solution
Publié : 8 mars 2010

Quatrième énigme - Solution

Quatrième énigme – Une activité économique...

Mon objectif est de nourrir l’humanité en respectant les principes du développement durable, en particulier la biosphère. Pour cela, il faut des producteurs et il y en a beaucoup dans l’Indre ! Pour progresser, améliorer les connaissances et les techniques, il faut aussi des expérimentations et un lieu de l’Indre ne reste pas sur les marges à cet égard...

- De quelle activité s’agit-il ?
- Quels sont ses principes de base ?
- Quel lieu, dans l’Indre, est un de ses centres d’expérimentation (indiquer son nom et sa localisation géographique) ? Dans ce lieu, quelle étendue est consacrée à cette activité ? Quels sont les thèmes d’étude mis en oeuvre et quels moyens y sont consacrés ?
- L’indice visuel : identifiez-le (en précisant de quoi il s’agit !)

Réponses

- Indice visuel : les trois logos proposés par la Commission européenne au vote des internautes pour choisir celui qui figurera sur les produits issus de l’agriculture biologique dans l’Union européenne.
- Il s’agit de l’agriculture biologique.
- Elle garantit une qualité attachée à un mode de production respectueux de l’environnement et du bien-être animal. Ce mode de production est fondé notamment sur la non-utilisation de produits chimiques de synthèse, le recyclage des matières organiques, la rotation des cultures et la lutte biologique. L’élevage, de type extensif, fait appel aux médecines douces et respecte le bien être des animaux. Les opérateurs de l’agriculture biologique respectent un cahier des charges rigoureux qui privilégie les procédés respectueux de l’écosystème et non polluants.
- Il s’agit de la ferme expérimentale des Bordes à Jeu-lès-Bois. Elle consacre 58 hectares à l’agriculture biologique (sur un total de 146 hectares).
- Les thèmes d’études :
a - l’autonomie alimentaire en élevage allaitant biologique : conduite et mise au point d’un système de production naisseur-engraisseur limousin autonome en fourrages et en concentrés pour la mise en place d’un système économe, durable et respectueux de l’environnement. Moyens mis en oeuvre : 57 hectares, 23 vaches et la suite, production de boeufs et de génisses lourdes (plus de 36 mois), valorisation de tous les animaux en AB.
b – Quel type de prairie semer pour la pâture et pour la fauche ? Quelle composition prairiale ? simple ? multi-espèces ?
c – En projet : études sur les prairies pâtures et fauchées.
- Les trois logos, dessinés par des étudiants et sélectionnés à l’issue d’un concours, étaient ceux proposés au vote des citoyens européens sur Internet jusqu’à la fin du mois de janvier 2010 par la Commission européenne, section « Agriculture et développement rural »... 130 000 votants se sont exprimés et le logo gagnant est...
Logo Eurofeuille
Le logo gagnant est celui de Dusan Milenkovic, un étudiant venu d’Allemagne dont le motif « eurofeuille » a remporté 63 % de l’ensemble des suffrages. À compter du 1er juillet 2010, le logo biologique de l’Union européenne devra obligatoirement figurer sur tous les produits biologiques préemballés élaborés dans les États membres de l’Union et répondant aux normes requises. Pour les produits importés, il sera facultatif. L’apposition, à côté du logo de l’UE, d’autres logos à caractère privé, régional ou national sera autorisée.

Sites à visiter sur la toile

- Le site de l’Union européenne sur l’agriculture biologique

- Document de présentation de la ferme expérimentale des Bordes

- Les logos pour les produits issus de l’agriculture biologique