Vous êtes ici : Accueil > Éditions précédentes > Concours 2011 > Troisième énigme-Solution
Publié : 3 mars 2011

Troisième énigme-Solution

Troisième énigme – Une fonction nouvelle

Je m’appelle Léon Crublier de Chandaire et je suis né à Châteauroux le 12 mars 1726. Je suis le premier a avoir exercé cette nouvelle fonction à laquelle mes collègues m’ont élu en juin 1790 ; je leur ai fait un discours où j’ai déclaré notamment :
« Si nous pouvons nous glorifier d’être égaux, libres et indépendants de toute influence d’un ancien régime arbitraire et despotique, nous ne sommes encore que de nouveaux administrateurs, nous avons à traiter de matières peu familières à la plupart d’entre nous ; mais, comme citoyens, nous sommes tous animés du feu sacré du patriotisme, nous oublierons notre intérêt personnel pour nous livrer entièrement à l’esprit public ».
Mon élection à cette fonction a marqué la fin de la province du Berry. La même opération a eu lieu partout en France à la même époque. J’ai été réélu à cette fonction en 1791 et en 1792 puis en juin 1800. Sous ma présidence, nous avons décidé de fixer le siège de notre administration dans le château du chef-lieu, seul endroit offrant non seulement « des distributions commodes, mais encore des appartements propres à loger le secrétaire, l’imprimeur, même les membres du directoire ».

- Quelle est la fonction à laquelle j’ai été élu en 1790 ? Quelle était la fonction des « collègues » qui m’ont élu ? Pourquoi cette élection était-elle nouvelle et pourquoi a-t-elle marqué la fin de la province du Berry ?
- Combien de fois a eu lieu cette élection en 1790 en France ? Pourquoi ? Combien de fois doit-elle avoir lieu de nos jours ?
- Quel est le lieu où l’administration que je préside s’est installée en 1790 ?
- Qu’est-ce que le « directoire » dont il question ici ?

Réponses

- Indice visuel : photographie du Château Raoul au bord de l’Indre à Châteauroux.

- Léon Crublier de Chandaire est élu président du conseil général de l’Indre en 1790 ; il a été élu par les 36 membres de l’administration du département, tous élus, lesquels siègent, lorsqu’ils sont tous réunis, en conseil général. Cette première élection résulte de la création des départements par la loi votée par l’Assemblée nationale constituante le 22 décembre 1789, chacun étant dirigé par une assemblée de 36 membres élus. Les départements remplacent les anciennes provinces françaises et les généralités, jugées contraires à l’homogénéité de la nation ; ils visent à rationaliser l’organisation du territoire avec une entité administrative unique à la place des diverses divisions du royaume. Le Berry et la généralité de Bourges sont ainsi divisés en deux départements, l’Indre et le Cher.

- Cette élection a lieu 83 fois en 1790 car la France est divisée en 83 départements. Elle en compte actuellement 100, bientôt 101, Mayotte devenant département d’outre-mer le 31 mars 2011 (soit 96 départements métropolitains et 5 départements d’outre-mer) ; il y aura donc 101 élections de conseils généraux et de présidents de conseil général.

- Le conseil général du département présidé par Léon Crublier de Chandaire s’installe en 1790 dans le Château Raoul à Châteauroux.

- Le directoire en question est composé de 8 membres élus au sein de l’assemblée départementale par les conseillers généraux ; c’est l’exécutif de l’assemblée, chargé de faire appliquer les lois nationales et les décisions du conseil général du département.