Vous êtes ici : Accueil > Éditions précédentes > Concours 2015 > Sixième énigme : Un travail d’expert - Solution
Publié : 21 avril 2015

Sixième énigme : Un travail d’expert - Solution

1 - L’auteur du tableau est Fernand Maillaud ; il est né le 12 décembre 1862 à Mouhet (département de l’Indre) et est mort à Paris le 30 août 1948.

2 - Sa signature apparaît en bas à droite du tableau.

3 - Le chef de file de « l’école de Pont-Aven » est le peintre Paul Gauguin (1848-1903).

4 - La villa des « Epingués » où résidait Fernand Maillaud est située sur la commune de Verneuil-sur-Igneraie (département de l’Indre), dans la Vallée noire.

5 - Ce tableau est généralement intitulé La foire à Eygurande (Creuse), par exemple :

Ce titre présente à l’évidence une anomalie : en effet, il n’existe pas d’Eygurande dans le département de la Creuse ! Par contre, deux communes portent un nom identique ou proche dans des départements voisins : Eygurande dans le département de la Corrèze et Aigurande dans le département de l’Indre. On peut donc se demander de quelle commune Fernand Maillaud a peint la foire...

6 - Si on étudie les indices proposés (indices 2, 3, 4 et 5), il semble :

  • que la vue présentée par le tableau semble se rapprocher beaucoup plus du champ de foire d’Aigurande (place des Promenades, aujourd’hui, place de la Promenade) dans l’Indre que de celui d’Eygurande dans la Corrèze, comme le montre deux cartes postales antérieures à 1914 (pas de véhicule à moteur) ;
  • que les coiffes portées par les femmes rappellent davantage les coiffes carrées berrichonnes que les coiffes limousines.

Enfin, Fernand Maillaud s’est installé à Verneuil-sur-Igneraie en 1894 ; jusqu’en 1914, voire 1920, il parcourt régulièrement la Vallée noire et ses environs, s’éloigne quelque peu du paysage pur et peint les foires aux bestiaux, les marchés du dimanche, la sortie des communiantes, des pélerinages.. C’est seulement en 1913 qu’il fait un séjour en Corrèze et après 1924 (construction d’une demeure à Guéret en Creuse) qu’il s’y intéresse vivement.

La confrontation de ces divers indices permet de penser que le tableau a pour sujet La foire à Aigurande (Indre) - sans doute quelque part au début du XXe siècle (vers 1900-1914), comme pourrait éventuellement le montrer l’absence de véhicule automobile sur le tableau.