Vous êtes ici : Accueil > Éditions précédentes > Concours 2015 > Cinquième énigme : Un peintre ermite - Solution
Publié : 21 avril 2015

Cinquième énigme : Un peintre ermite - Solution

1 - Je suis Léon Detroy (1859-1955).

2 - Je me suis installé dans le village de Gargilesse (département de l’Indre). Plus tard, j’ai reçu le surnom de « l’ermite de Gargilesse » car je n’ai pas cherché à être reconnu et j’ai pratiqué en solitaire un paysagisme très moderne à partir de 1900.

3 - La célèbre romancière qui a habité une petite maison à Gargilesse est George Sand ; c’est en fait son compagnon, Alexandre Manceau, qui a acheté la petite maison de Gargilesse (la villa « Algira ») en juillet 1857, village qu’ils ont découvert en juin et où l’écrivain reviendra régulièrement jusqu’à la mort d’Alexandre Manceau en août 1865.

4 - Le poète musicien avec lequel j’ai été, comme Claude Monet, très ami, est Maurice Rollinat (1846-1903). Celui-ci s’était établi en 1883 à Fresselines (département de la Creuse), dans la maison de « La Pouge » où il recevait de nombreux artistes (dont Claude Monet). Outre Les névroses, Maurice Rollinat a publié :
- Dans les brandes, poèmes et rondels (1877) ;
- Les Névroses (1883) ;
- L’Abîme (1886) ;
- Dix mélodies nouvelles (1886) ;
- La Nature (1892) ;
- Le Livre de la nature, choix de poésies (1893) ;
- Les Apparitions (1896) ;
- Ce que dit la Vie et ce que dit la Mort (1898) ;
- Paysages et paysans (1899) ;
- En errant, proses d’un solitaire (1903).

5 - Le tableau ci-dessus est intitulé La Gargilesse (huile sur toile, 41 x 51 cm, collection privée) et a été peint en 1910.

6 - Après des oeuvres impressionnistes ou divisionnistes, Léon Detroy se rapproche, par ce tableau aux aplats de couleurs vives, du « fauvisme » ; ce mouvement pictural débute vers 1900 et se prolonge au-delà de 1910, son apogée se situant de 1904 à 1908. Il est caractérisé par ses recherches chromatiques, l’utilisation de larges aplats de couleurs violentes, pures et vives ; les artistes séparent la couleur de sa référence à l’objet afin d’accentuer l’expression en réaction aux sensations visuelles de l’impressionnisme. Le peintre Henri Matisse (1869-1954) est le chef de file du « fauvisme », mouvement auquel ont appartenu également d’autres artistes comme André Derain, Maurice de Vlaminck, Auguste Chabaud, Georges Braque.

7 - Je suis mort en 1955.